lundi, juin 10, 2013

Avis sur Bing Bang Theory Saison 5

 

On peut dire ce qu’on veut, mais le série Big Bang Theory était partie d’une très bonne idée qui était d’utiliser des références technologiques pour attirer un certain public, mais l’évolution de la série a été catastrophique avec une succession de clichés aussi dégueulasse les uns que les autres.

big-bang-theory-saison-5_1

 

Sortie depuis quelques mois, Big Bang Theory saison 5 n’échappe pas à cette règle et on peut dire que les choses ont empirées depuis la saison 4. Big Bang Theory est parti en sucette dès la troisième saison avec ce que j’appelle désormais la contamination nauséabonde du féminisme. La série a commencée à utiliser des références extrêmement féministes où nos 4 lascars qui sont quand même titulaires d’un doctorat (enfin 3, Howard étant un ingénieur) passent pour des crétins attardés et où les femmes leur apprennent les leçons de la vie.

big-bang-theory-saison-5_2

 

La popularité de Big Bang Theory se basait sur la justesse de ses références technologies, ainsi il était très rare qu’une série parle des forums d’Ubuntu ou de Windows 7, mais ça, c’était pour les premières saisons. L’apparition de personnalités célèbres tels que Steve Wozniak, l’un des fondateurs d’Apple pendant la saison 4, n’a pas suffit pas rattraper la descente dans l’enfer de la médiocrité. Le problème de Big Bang Theory saison 5 est que le scénario a mis ces références technologiques au rang de simples accessoires alors qu’ils devaient en être la pierre angulaire. Big Bang Theory ne peut que s’attirer la haine des passionnés de technologie quand on les compare à des adolescents boutonneux et qui n’ont aucune connaissance du monde dans lequel ils vivent.

Cependant, certaines scènes de Big Bang Theory méritent quand même le détour et des personnalités continuent de faire leur apparition. L’une des plus remarquables est le physicien Stephen Hawking qui apparait pour la première fois dans le 21e épisode de la 5e saison et il parait qu’on l’entend aussi dans la 6e saison (que je n’ai pas encore vu).

big-bang-theory-saison-5_3

 

Cela reste un exploit d’inviter Stephen Hawking dans une Sitcom de ce type, mais le reste de Big Bang Theory est tout simplement à jeter. Les relations amoureuses ont complètement contaminées le synopsis original et c’est vraiment dommage. Certes, Big Bang Theory saison 5 a fait de bons chiffres en termes d’audimat, mais c’est auprès d’un public lambda qui ne comprend rien aux insultes faits aux Geeks (oui, j’ai fini par écrire ce mot) et qui compare Big Bang Moderne à Modern Family.

big-bang-theory-saison-5_4

 

Finalement, je donne une note de 3/10 à Big Bang Theory saison 5 en espérant que la saison 6 sera un peu plus potable, mais j’en doute fort !

Si vous avez aimé cet article, je vous encourage à me supporter avec une micro-donation avec Flattr via le bouton ci-dessous